Accueil > RESEAU > Evénements > Quel potentiel d’électrification pour les engins off-road ?

Quel potentiel d’électrification pour les engins off-road ?

masque
Le 18 décembre 2018


L’électrification dans le domaine du « off road » (machinisme agricole, engin de chantier, frêt et manutention, minier …) présente évidemment un impact environnemental significatif, mais également des enjeux industriels et économiques de premier plan en France.



Le virage de l’électrification, largement entamé par les transports terrestres (sous l’effet des enjeux énergétiques et environnementaux) peut interroger sur les évolutions possibles des motorisations thermiques des engins off-road vers des motorisations électrifiées. Dans certains cas, des normes ou des contraintes environnementales peuvent apparaître selon les zones géographiques et pousser vers l’adoption de solutions électrifiées. Surtout, les évolutions rapides des technologies (machines électriques et leur électronique de puissance, stockage d’énergie embarqué, hydrogène, optimisation énergétique, etc.) et leur déploiement à large échelle permettent d’envisager des évolutions de prestations et de coût d’achat pouvant séduire les utilisateurs ; en s’appuyant bien sûr sur les qualités intrinsèques : zéro émission, bruit/vibrations, progressivité, maintenance, sécurité en zone ATEX …


L’Alliance Nationale de Coordination de la Recherche pour l’Energie (ANCRE) vient de réaliser une étude ayant pour objectif d’aider au déploiement de solutions élecrifiées, en apportant des éléments d’information aux acteurs français en lien avec les motorisations industrielles et véhicules off road (pouvoirs publics, industriels, utilisateurs professionnels) sur le potentiel de l’électrification de ces engins.


C’est avec l’objectif de restituer ces travaux et pour confronter les points de vue des différents acteurs du secteur agricole, des mines et carrières, etc, que l’ANCRE organise cette rencontre, en partenariat avec les pôles iD4CAR, Mov’Eo, Pôle Véhicule du Futur et Institut Carnot.

Pré-programme :


  • Restitution des résultats de l’étude du CVT Ancre  : Energies pour Engins Off-Road (EN2OR)
  • Quels sont les besoins et les contraintes du marché des engins mobiles non-routiers ?
  • Quels verrous à lever  ? Quelles pistes d’évolutions pour l’avenir ?
  • Le point de vue des acteurs des secteurs agricoles, BTP, mines et carrières, manutention, etc…


Modalités :


  • date : mardi 18 décembre 2018 de 09h00 à 12h30
  • lieu : Paris
  • conditions : gratuit, sur inscription
  • inscription : ICI