Le collaboratif au service de la mobilité hydrogène du Grand Ouest

ID4CAR a à cœur de collaborer à créer un écosystème hydrogène compétitif et de développer ses usages en mobilité dans le Grand Ouest. Les objectifs d’émissions déjà sévères et qui devront accompagner le « Green Deal » Européen ne pourront être atteints qu’en électrifiant fortement les véhicules. La technologie hydrogène permettra aux constructeurs de compléter les usages du véhicule électrique à batterie et à s’adresser à de nouveaux segments de consommateurs sur le marché d’avenir de l’électromobilité, en particulier pour les véhicules utilitaires légers, les bus et les véhicules lourds à usages intensifs. Plusieurs projets ont déjà été accompagnés par ID4CAR.

Cette technologie, longtemps considérée comme « immature », est en passe de connaître un bond sur le territoire du Grand Ouest avec des projets prometteurs et pionniers en la matière.

Le point fort indéniable de ces projets étant la collaboration de multiples acteurs couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur : de la production à l’usage en mobilité, en passant par la distribution et le stockage. Cette collaboration est indispensable en matière d’hydrogène. Ce gaz étant difficilement stockable dans de grandes quantités, il doit être produit, distribué et utilisé localement.

L’équipe Lhyfe, ici dans ses locaux de Nantes, est sur le point de construire la première usine de production d’hydrogène issu des énergies renouvelables en France. (Source : lhyfe.com)

Dans le cadre du projet H2Ouest, labellisé par ID4CAR en février 2020, de l’hydrogène vert, c’est-à-dire produit avec des électrolyseurs à partir d’énergies renouvelables en l’occurrence des éoliennes, sera produit en quantité industrielle par notre membre Lhyfe dès 2021. Une première en France. De l’hydrogène qui alimentera notamment des bus, des bennes à ordure et sera même accessible aux particuliers en Vendée et au Mans. Accompagné par ID4CAR, le projet a été retenu en début d’année par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène ». Preuve qu’un écosystème hydrogène vert local et pérenne est possible, à condition de faire collaborer des acteurs pertinents et engagés pour le véhicule décarbonné. « La très bonne collaboration entre les acteurs provient probablement du fait de notre complémentarité, de notre forte conviction dans le vecteur énergétique hydrogène mais aussi de notre vision commune sur son déploiement », confirme François Challet, Chargé de mission hydrogène au SyDev (Syndicat d’énergie de Vendée) qui coordonne le projet auprès de l’ADEME. « La labellisation par ID4CAR nous a semblé évidente. Cela assurera une meilleure viabilité et crédibilité à notre projet », ajoute-t-il. Même son de cloche chez Lhyfe : “la labellisation par ID4CAR est un tampon indispensable. Notre collaboration avec le pôle nous a d’ailleurs ouvert des perspectives communes pour des projets d’envergure”, assure Matthieu Guesné, fondateur de la jeune et ambitieuse entreprise nantaise.

Le projet Hydrogène Loire Vallée, également accompagné par ID4CAR et porté par un consortium de 7 structures, dont la délégation Pays de la Loire d’EDF, révèle lui aussi à quel point l’hydrogène a besoin du collaboratif pour se développer. « Aujourd’hui face à la complexité des projets de la mobilité durable, engagée vers une décarbonation des transports nécessaire et accélérée, le montage des projets en mode collaboratif et collectif est un gage de réussite aux projets Français », assure Thierry Jahier, chargé de mission chez EDF. « ID4CAR par son réseau nous permet de constituer des équipes d’experts très complémentaires dans des temps très courts », poursuit-il. Le projet, soutenu par la Région Pays de la Loire qui veut favoriser l’ancrage territorial de cette filière stratégique, accompagne le développement d’une mobilité décarbonnée sur les 4 thématiques de l’estuaire de la Loire et de la Côte Atlantique : le terrestre lourd, les activités portuaires, le transport fluvial et le transport maritime.

L’écosystème hydrogène vu par H2X Ecosystems

De son côté, notre membre H2X va prochainement pouvoir expérimenter son écosystème hydrogène à Redon, en Bretagne. H2X Ecosystems additionne les compétences pour créer des écosystèmes locaux et duplicables : production d’électrolyseurs, construction de voitures hybrides solaires-hydrogène avec notre autre membre Gazelle Tech, création d’un réseau d’auto-partage et distribution du gaz avec par exemple une capsule d’hydrogène qui permet au véhicule de ne pas être dépendant des infrastructures encore trop peu nombreuses. « Notre business model permet de créer de la valeur sur les territoires et de conserver cette valeur sur le territoire. Nous allons lancer le projet de Redon au 2ème semestre de cette année, et nous avons proposé des solutions de retrofit de véhicules pour revoir le fret décarboné », confie Stéphane Paul, fondateur d’H2X. « Les prochains projets seront au Mans Métropole en partenariat avec des entreprises et start-ups locales. L’idée est à chaque fois de travailler avec les entreprises du territoires mais également avec les universités et écoles », poursuit-il.

Ces trois projets s’inscrivent pleinement dans la stratégie de mobilité verte des régions et sont la preuve que nous devons, et pouvons, être précurseurs sur la capacité à ce que les véhicules légers et spécifiques fabriqués par des industriels régionaux ou opérés par nos collectivités intègrent l’hydrogène avec une chaîne de valeur spécifique locale et vertueuse en terme de production d’hydrogène vert et des modèles économiques qui massifient les volumes.

Lors d’un webinaire dédié à l’hydrogène, tenu en avril dernier par les pôles automobiles et la PFA (Plateforme de la filière automobile et mobilités), l’hydrogène a été qualifié de « véritable opportunité pour l’industrie française sur la scène européenne et internationale ».

Une chose est sûre, ID4CAR continuera à soutenir les entreprises et les territoires dans le développement de leurs écosytèmes hydrogènes et plus globalement leur volonté d’être à la pointe de la transition écologique.

Plus d'actualités