Projet CoEXist : préparer la transition vers le véhicule autonome

Fréquemment annoncée, souvent repoussée, et pour l’instant existant essentiellement sous forme d’expérimentation, la voiture autonome rebat les cartes de l’organisation des infrastructures routières. Comment les gestionnaires, les collectivités, les OEMs, les constructeurs de navettes autonomes, d’équipements de signalisation ou les opérateurs de transport préparent-ils l’arrivée de cette voiture du futur ? 

Une chose est sûre : le déploiement du véhicule autonome impliquera une longue phase de transition durant laquelle véhicules classiques et véhicules autonomes devront cohabiter, coexister, sur nos routes.

Dans ce contexte, le projet européen CoEXist (2017-2020) vise à renforcer la capacité des autorités routières urbaines à planifier et intégrer des véhicules connectés et automatisés (Connected and Autonomous Vehicles – CAV) sur leurs réseaux. Il s’agit du premier projet européen axé sur le développement technologique d’outils de modélisation microscopique et macroscopique des transports, de simulateurs et de logiques de contrôle CAV.

Partenaire du projet, ID4CAR travaille sur le processus d’engagement avec les principaux groupes de parties prenantes : les OEM et leurs fournisseurs, affinant les spécifications des cas d’utilisation et des scénarios.

 

Les résultats de CoEXist sont un outil de modélisation des transports prêt pour les CAV, un outil d’évaluation de l’impact, un plan d’action et un cadre pour guider les autorités routières.

La méthodologie CoEXist

La planification des transports et des infrastructures dans les villes est une condition préalable essentielle pour tenir les promesses des véhicules automatisés de réduire la demande d’espace routier et d’améliorer l’efficacité et la sécurité du trafic. CoEXist aborde et donne les clefs pour réussir les trois étapes clés du développement des transports et des infrastructures.

Modélisation des transports compatibles avec les véhicules autonomes

Extension validée des modèles de transport microscopiques et macroscopiques existants pour inclure différents types de véhicules automatisés (voitures particulières, véhicules de transport léger avec différents niveaux d’automatisation).

 

Infrastructure routière prête pour l’automatisation

Outil pour évaluer l’impact des véhicules automatisés sur la sécurité, l’efficacité du trafic et la demande d’espace et élaboration de directives de conception pour les infrastructures hybrides (pour les véhicules conventionnels et automatisés).

 

Autorités routières prêtes pour l’automatisation

Élaboration de huit cas d’utilisation dans quatre autorités locales (Göteborg en Suède, Helmond aux Pays-Bas, Milton Keynes au Royaume-Uni et Stuttgart en Allemagne), utilisés pour évaluer – avec les outils CoEXist – les impacts des véhicules automatisés sur la sécurité, l’efficacité du trafic et les exigences d’espace routier et faire des recommandations détaillées de conception d’infrastructures hybrides.

 

Deux rendez-vous pour conclure le projet

Après trois ans de travail, le projet CoEXist va livrer ses conclusions lors de sa conférence finale les 25 et 26 mars à Milton Keynes (Royaume-Uni).

ID4CAR organise, pour les personnes n’ayant pas la possibilité de s’y rendre, une session de restitution des résultats en français le 15 avril 2020 (webinaire). Si vous êtes intéressé par cette session, merci de prendre contact avec Isabelle Dussutour, directrice Europe et International d’ID4CAR.

Vous prévoyez de déployer des navettes ou robotaxis sur votre territoire ? Voici les guides qui vous seront utiles :

 

Le projet CoEXist a reçu le financement du programme européen Horizon 2020 pour la recherche et l’innovation sous l’agrément numéro 723201.

Plus d'actualités