Tout juste labellisé ID4CAR pour son double projet, Gazelle Tech lève 1,1 M€

Complexes, énergivores, consommatrices de ressources rares, les high-tech commencent à se voir concurrencées par des technologies plus sobres. C’est sur ce créneau que se positionne GAZELLE TECH avec un châssis et un mode de fabrication très novateurs.

Un produit low-tech est plus simple, plus sobre et maîtrisable localement – sinon pour la fabrication, du moins pour la réparation et le recyclage ; donc un produit à haute valeur socio-économique et à faible impact écologique. Dans cette hypothèse, Nicolas Meilhan, ingénieur conseil énergie et transport au sein des Econoclastes prédit que « La vraie voiture low-tech et écologique serait petite et pèserait environ 500 kilogrammes. La solution pour la promouvoir, c’est la contrainte réglementaire qui limiterait par exemple le poids des voitures pouvant entrer en ville ».

Ce véhicule, Gazelle Tech l’a fait à partir d’un châssis breveté en matériaux composites (dont fibre de verre et résine), qui permet de diminuer presque par 2 le poids du véhicule, et donc de réduire de moitié la consommation d’essence tout en garantissant la sécurité des occupants. Pour cette innovation, Gazelle Tech a d’ailleurs remporté le prix de l’allègement véhicule au Mondial de l’automobile à Paris en octobre 2018.

L’autre partie du projet de Gazelle Tech concerne la commercialisation d’usines d’assemblage sur un modèle de micro-usines constituées de 6 conteneurs, qui permettent d’assembler en 1h la dizaine de pièces principales du châssis composite avec 5 personnes seulement.

Cette levée de fonds va permettre à Gazelle Tech de financer les crash tests et le processus d’homologation européenne, mais aussi d’apporter quelques modifications sur le véhicule de base.

Le projet a été labellisé par ID4CAR le 9 septembre 2019.

Compléter la lecture :

Plus d'actualités